Perspectives présidentielles

Nouvelles, vidéos et sermons du président de l'Église adventiste du septième jour

« Bâtissez l’Église de Dieu – Jésus revient ! »

Transcription du sermon de Ted N. C. Wilson lors du Congrès d’ASI

« Bâtissez l’Église de Dieu – Jésus revient ! »

"We are 'living stones' in Jesus Christ. Let’s build God’s church and His Advent movement!" Wilson said in his sermon. (Jay Wintermeyer / UCC)

Magnifying Glass View Larger

Transcription du sermon de Ted N. C. Wilson lors du Congrès d’ASI


Ce qui suit est une transcription du sermon du sabbat prononcé par Ted N. C. Wilson, président de l’Église adventiste, lors du Congrès d’ASI qui s’est tenu à Spokane, à Washington, le 8 août 2015.

Quel privilège d’être avec vous à Spokane pour le Congrès d’ASI de 2015 ! C’est toujours une expérience extraordinaire d’assister à un congrès d’ASI, et de voir comment Dieu intervient dans la vie quotidienne des jeunes et des vieux alors que nous arrivons aux derniers jours de l’histoire de la terre.

Mes chers amis d’ASI, je crois de tout mon cœur que nous sommes actuellement au bout des orteils de la statue de Daniel 2. Ce qui se produit autour de nous souligne la proclamation finale du message des trois anges, de ce message qui proclame l’amour du Christ, sa justice, ses avertissements, et son retour imminent. Il est impératif que nous exaltions Jésus, comme le proclame le thème de votre congrès.

Dieu nous appelle à l’exalter comme jamais auparavant et à bâtir son Église en vue du retour de Jésus. Il nous demande de parler à nos semblables de notre relation avec lui. Et c’est exactement de cela dont parle ASI ! C’est là le point capital de votre existence. Ceci a été établi depuis le tout début d’ASI en 1947, alors que des instituts adventistes de soutien se sont unis pour former l’Association des instituts de soutien – ASI. C’est là la base même d’ASI d’aujourd’hui – l’Association des entrepreneurs adventistes.

Plus tôt cette année, j’ai eu l’occasion extraordinaire de visiter Juba, au Soudan du Sud, pour encourager nos membres d’église dans ce jeune pays déchiré par la guerre. Dieu bénit abondamment son Église dans ce pays. La Division Afrique centre-est, dont le Soudan du Sud fait partie, accomplit une œuvre merveilleuse en aidant nos membres à s’intégrer dans les activités d’évangélisation de cette division dynamique. L’Esprit de Dieu agit dans ce pays, et notre Église s’y développe très rapidement.

Au cours de notre visite, nous avons inauguré une ravissante maison d’hôte et de nouveaux bureaux pour la mission locale et la future union. Nous avons participé à la cérémonie d’inauguration des travaux d’un nouveau centre des médias, ainsi que d’une vaste église dont l’auditorium est d’une capacité de 4 000 places. Tandis qu’ils discutent des différentes possibilités, il se peut que Maranatha Volunteers International, un membre inconditionnel d’ASI, leur prête main-forte dans ces projets ou d’autres encore.

Cependant, l’Église grandit et se développe à un rythme tel que vous avez déjà une branche d’ASI à Juba, au Soudan du Sud, que vous le sachiez ou non ! Certains d’entre nous ont eu l’occasion de rencontrer nombre de ses membres un soir, à un hôtel, lors d’un repas spécial où nous avons examiné les projets particuliers qu’ils ont en tête pour le développement de l’Église.

Trois nouvelles significations pour « ASI »

ASI est partout et bâtit l’Église de Dieu. Dans mes remarques au groupe d’ASI Juba, j’ai mentionné d’autres significations de l’acronyme ASI. Je vous les présente également puisque votre travail consiste à bâtir cette Église.

ASI – « Rester toujours impliqué ». Restez impliqués dans votre église locale et avec votre pasteur local. Restez impliqués dans votre fédération locale et dans ses plans d’évangélisation. Restez impliqués dans l’évangélisation nationale et internationale. Restez impliqués ! Ne succombez pas à la tentation de vous enliser dans vos activités personnelles. Restez toujours impliqués dans l’Église et sa mission !

ASI – « Une identité spirituelle ». ASI, c’est d’abord et avant tout une organisation spirituelle qui permet au Saint-Esprit de guider et de diriger des activités et des décisions. ASI est une organisation qui s’efforce de gagner des âmes, une organisation dont le point central de sa mission spirituelle consiste à présenter le Christ aux autres.

ASI – « Un intérêt ardent pour les Écritures ». L’une des pires attaques contre la vérité prophétique divine et le mouvement adventiste, c’est l’offensive du diable contre la Parole de Dieu. Satan essaie de neutraliser les paroles les plus claires de la Bible. Un grand nombre tordent la formulation toute simple des Écritures et lui font dire exactement le contraire de ce qu’elles affirment. Puisse ASI toujours entretenir un intérêt ardent pour les Écritures tandis que vous exaltez le Christ et sa sainte Parole !

Ainsi, ces trois significations font partie d’ASI alors que cette organisation exalte Jésus et bâtit l’Église de Dieu. Votre philosophie même de « Jésus sur la place publique » nous incite tous à expliquer à nos êtres chers, à nos voisins, et à nos amis ce que Jésus a fait dans notre vie et ce qu’il peut faire dans la leur, afin d’être transformés par son sang et la puissance du Saint-Esprit. Ainsi, bâtissez son Église et « exaltez-le ! » Parlez de la justice de Christ sur la place publique – de sa puissance de justification pour couvrir nos péchés de sa robe de justice, et de sa puissance de sanctification pour nous aider à croître chaque jour, jusqu’à lui ressembler toujours plus par la puissance du Saint-Esprit.

Par notre engagement personnel envers Christ, nous avons accepté l’accomplissement de la promesse divine dans Jean 1.12 : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ».

Comment bâtir l’Église de Dieu

Bâtissez l’Église de Dieu ! Celui-ci a appelé ASI et tous les membres d’église à aider notre Église mondiale en pleine croissance – 18,5 millions de frères et sœurs – à l’exalter, et à bâtir son Église dans l’attente du retour en gloire de Jésus.

À ce stade critique du calendrier biblique et prophétique, écoutez l’instruction que donne le Seigneur dans la construction de son Église dans Éphésiens 2.19-22 (NBS) : « Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des exilés ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la maison de Dieu. Vous avez été construits sur les fondations constituées par les apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre de l’angle. C’est en lui que toute construction bien coordonnée s’élève pour être, dans le Seigneur, un sanctuaire saint. C’est en lui que, vous aussi, vous êtes construits ensemble pour être une habitation de Dieu, dans l’Esprit. »

Qu’il est merveilleux de ne plus être des étrangers pour Dieu, mais de faire partie de la maison et de la magnifique Église qu’il bâtit ! Nous faisons partie d’un mouvement mondial issu d’en haut, d’un mouvement qui bâtit l’Église de Dieu. N’oubliez jamais que vous bâtissez sur les fondations jetées autrefois par d’autres, et que Jésus-Christ en est lui-même la pierre angulaire. En réponse à la question du Christ à ses disciples « Et vous, qui dites-vous que je suis ? », Pierre répondit qu’il était le Fils du Dieu vivant – ce à quoi Jésus répliqua dans Matthieu 16.18 : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »

Malheureusement, certains se sont mépris sur ce texte. Ils ont cru qu’il signifiait que Pierre était ce rocher sur lequel l’Église serait bâtie. Comme c’est faux ! Jésus ne faisait que s’adresser à Pierre, à un petit caillou, et lui dit que la « pierre » qui constituerait le fondement de l’Église – la pierre angulaire – n’était autre que Jésus-Christ lui-même. Christ est le Rocher, et il vous demande de bâtir l’Église sur Jésus-Christ, le Rocher. Il est la pierre angulaire et le vrai fondement. Exaltez-le !

Dans 1 Pierre 2.4, Pierre lui-même explique que Christ est la « pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ». Au verset 5 (NBS), Pierre inclut vous et moi dans cette merveilleuse construction de l’Église en disant : « Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, construisez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des sacrifices spirituels, agréés de Dieu, par Jésus-Christ ».

Des pierres vivantes

Mes chers amis d’ASI, nous sommes « des pierres vivantes » en Jésus-Christ. Bâtissons-donc l’Église de Dieu et son mouvement adventiste !

Nous louons Dieu pour son précieux message biblique pour le temps de la fin. D’une perspective prophétique, le monde va empirer avant de s’améliorer. Mais quand il va s’améliorer, ce sera pour le mieux puisque nous reconnaissons que le retour du Christ est imminent ! Jésus revient bientôt ! Exaltez-le !

En observant ce qui se passe dans le monde, nous constatons immédiatement que Matthieu 24 et Apocalypse 13 s’accomplissent sous nos yeux. De nombreux événements indiquent un accomplissement rapide des messages prophétiques se rapportant aux derniers jours de l’histoire de la terre. Nous sommes à la fin des temps ! La confusion règne dans le monde. Personne ne peut résoudre les problèmes insurmontables auxquels les pays et les groupes de gens font face. Semaine après semaine, on entend parler des horribles conséquences de l’agitation, de la tuerie, du massacre, et de la traîtrise. Nous comprenons mieux Luc 21.26 (SER) qui dit que « les hommes rendront l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ».

L’incertitude prévaut autour de nous. Les tendances sociales continuent de défier la vérité biblique et les principes célestes. L’instabilité économique se voit partout. Les tendances œcuméniques indiquent l’accomplissement d’Apocalypse 13.3 : « Toute la terre était dans l’admiration derrière la bête ».

Membres d’ASI, Dieu vous appelle à bâtir son Église. Soyez en relation et en communion avec lui chaque jour, soyez renouvelés par le réveil et la réforme en lui. Bâtissez l’Église tandis que nous dirigeons les regards vers le Christ, vers sa sainte Parole, son Église, son mouvement prophétique, son plan biblique à l’égard de la famille, son message du sanctuaire, le témoignage personnel et public pour lui, la croyance et l’utilisation de l’Esprit de prophétie, la proclamation du message des trois anges, l’économat chrétien, la mise en pratique de la vie chrétienne, le service humanitaire chrétien, et la proclamation de la promesse du retour imminent de Jésus. Bâtissez l’Église de Dieu !

L’exemple de Néhémie

Au nombre des exemples bibliques de fidélité les plus émouvants, il y a celui de Néhémie. Cet homme de Dieu fidèle servait au palais du roi de Perse. Lorsque la nouvelle lui parvint que les murs de Jérusalem étaient détruits, il s’assit et se mit à pleurer (Ne 1.4). Puis, il pria le Seigneur avec ferveur.

Tandis que vous faites face aux défis de chaque jour, priez constamment, vous aussi. Suppliez Dieu de déverser sur vous la pluie de l’arrière-saison afin de pouvoir réparer figurativement sa « muraille ». Dans Néhémie 1.11, nous lisons la prière que Néhémie fit monter vers Dieu : « Ah ! Seigneur, que ton oreille soit attentive à la prière de ton serviteur ». Tandis que vous bâtissez l’Église de Dieu, priez comme jamais auparavant afin de recevoir la puissance d’en haut en vue de la mission qui se dresse devant nous. Priez Dieu de vous envoyer la pluie de l’arrière-saison. Dieu a promis cette pluie, et elle viendra !

Néhémie reçut la permission de retourner à Jérusalem pour en reconstruire la muraille. Trois jours après son arrivée, il exhorta la nation juive en ces termes (Ne 2.17) : « Venez, rebâtissons la muraille de Jérusalem, et nous ne serons plus dans le déshonneur. »

Mes amis, faites en sorte que votre œuvre, votre attitude, ou votre église ne soit pas un sujet de déshonneur pour Dieu. N’ayez jamais honte de votre Église ou de votre identité. Si quelqu’un vous demande à quelle Église vous appartenez, ne dites pas : « Eh bien, c’est une petite Église. Vous n’avez sans doute jamais entendu parler d’elle. » Ne leur dites pas ensuite le nom de votre Église d’une voix étouffée pour qu’ils ne l’entendent pas vraiment.

Non, souriez, regardez cette personne droit dans les yeux, et dites-lui : « Je suis un adventiste du septième jour. Permettez-moi de vous décrire mon Église ! » Ne soyez pas un sujet de déshonneur pour votre Dieu ou votre Église.

La réponse positive de ceux qui étaient à Jérusalem se trouve au verset 18 : « Levons-nous et bâtissons ! » Ceci dit, gare à ceux qui veulent renverser le mur et exercer une influence négative sur vous ! Ces détracteurs sont représentés par Sanballat, Tobija, et Guéschem, lesquels se moquèrent de Néhémie et le méprisèrent. Soyez encouragés par le Dieu Néhémie et joignez-vous à ce dernier en disant (v. 20) : « Le Dieu des cieux nous donnera le succès. Nous, ses serviteurs, nous nous lèverons et nous bâtirons ». La construction commença et atteignit la moitié de la hauteur prévue parce que « le peuple prit à cœur ce travail » (4.6).

Cependant, lorsque Sanballat, Tobija, et les ennemis de Dieu entendirent parler de ce progrès, ils se liguèrent tous ensemble pour attaquer la ville. Néhémie pria le Seigneur avec ferveur. Puis, il plaça le peuple en disant : « Souvenez-vous du Seigneur, grand et redoutable, et combattez pour vos frères, pour vos fils et vos filles, pour vos femmes et pour vos maisons ! » (4.14)

Le peuple fut réparti de manière à ce que tous participent à la construction et à la défense. En fait, Néhémie 4.17 dit : « Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux, travaillaient d’une main et tenaient une arme de l’autre ».

Tandis que vous bâtissez l’Église, accomplissez fidèlement l’œuvre de Dieu d’une main, et de l’autre, tenez la Parole de Dieu – votre arme d’une autorité toute céleste. Appuyez-vous entièrement sur le Seigneur, et dites, à l’instar de ceux qui travaillaient à la reconstruction de la muraille de Jérusalem : « Notre Dieu combattra pour nous. »

Pas le temps de changer de vêtements

Néhémie et ses collègues étaient tellement persévérants et fidèles dans la construction de la muraille qu’ils ne changeaient pas de vêtements, excepté pour les laver. Travaillez dans ce même esprit de consécration, bâtissez l’Église de Dieu et proclamez le message des trois anges par la puissance du Saint-Esprit. Dans Évangéliser, à la page 115, nous voyons combien cela est important : « En un sens tout particulier, les adventistes ont été suscités pour être des sentinelles et des porte-lumière. […] Leur tâche est d’une importance capitale : la proclamation du message des trois anges. Aucune œuvre ne peut lui être comparée. Rien ne doit en détourner notre attention. »

Mais Sanballat, Tobija et Guéschem n’abandonnèrent pas la partie. Prenez garde à ceux qui essaieront, juste avant le retour du Christ, de vous détourner de votre grande œuvre « sur la muraille » en tant qu’adventistes. Les adversaires de Néhémie envoyèrent un message dans lequel ils lui demandèrent de les rencontrer, histoire de le distraire de son travail. Néhémie leur répondit alors par un puissant message que nous trouvons dans Néhémie 6.3 : « J’ai un grand ouvrage à exécuter, et je ne puis descendre ».

Lorsque les Sanballat, Tobija et Guéshem de ce monde tentent de vous distraire, dites leur : « Nous bâtissons l’Église de Dieu : nous ne descendrons pas ! » Au verset 9, Néhémie pria ainsi : « Maintenant, ô Dieu, fortifie-moi ! » Comme lui, demandez à Dieu de fortifier vos mains alors que vous bâtissez son Église.

Dieu récompensera votre fidélité, tout comme il récompensa celle de Néhémie. Chapitre 6, versets 15 et 16 : « La muraille fut achevée […] Lorsque tous nos ennemis l’apprirent, toutes les nations qui étaient autour de nous furent dans la crainte ; elles éprouvèrent une grande humiliation, et reconnurent que l’œuvre s’était accomplie par la volonté de notre Dieu. » En voyant Dieu manifester sa puissance au sein de votre œuvre pour lui, rendez-lui toute la gloire, et vos semblables verront qu’il travaille à travers vous alors que vous l’exaltez.

Prophètes et rois, page 489 : « Mais, comme Néhémie, le peuple de Dieu ne doit ni craindre ni mépriser ses ennemis. Il faut qu’il se confie en l’Éternel, et marche résolument de l’avant, en s’acquittant de sa tâche avec désintéressement, tout en s’en remettant à la providence pour tout ce qui se rapporte à la cause qu’il défend. »

Membres d’ASI, je vous invite, en ces derniers jours de l’histoire de la terre, à bâtir l’Église de Dieu par la puissance du Saint-Esprit et par votre communion quotidienne avec Jésus au moyen de l’étude biblique, de la prière, et du témoignage. Acceptez l’appel divin dans Apocalypse 2.10 : « Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. » Prenez au sérieux ces paroles du Christ dans Apocalypse 3.11 : « Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. » Comprenez que vous êtes les dépositaires du mandat évangélique, lequel consiste à proclamer la vérité à la dernière génération et à bâtir l’Église de Dieu. Comme le dit Apocalypse 17.14, « l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi ».

ASI et la République dominicaine

Vous êtes donc choisis pour bâtir l’Église de Dieu et, par la grâce de Dieu, pour témoigner de la bonté divine. Tenez ferme pour la vérité, exaltez Dieu, proclamez sa Parole, et bâtissez son Église où que vous habitiez !

En janvier dernier, les hauts dirigeants de l’Église adventiste mondiale ont eu le privilège de venir à La Romana, en République dominicaine, pour y tenir des réunions administratives et faire des plans pour l’avancement de l’œuvre de Dieu. Nous avons pris le temps d’étudier la Parole de Dieu dans la matinée. Le pasteur Mark Finley a mis l’accent sur le Saint-Esprit et la pluie de l’arrière-saison, et sur l’engagement dans l’initiative mondiale intitulée « 10 jours de prière » lors de notre session de prière matinale, de même que lors de notre session de prière en soirée en compagnie de nos dirigeants et de leurs épouses. Ces moments de prière ont été d’une grande bénédiction. Nous avions les présidents de division venus de presque tous les coins de la terre, de même que les hauts dirigeants de la Conférence générale.

Cependant, le mercredi de cette même semaine, nous nous sommes libérés de nos devoirs administratifs pendant presque toute la journée pour bâtir littéralement une église. Quelle expérience formidable de travailler avec Maranatha Volunteers International ! Comme vous le savez, Maranatha est dirigé par Don Noble, Kenneth Weiss, et d’autres dirigeants consacrés. En tant que membre d’ASI, ce ministère de soutien dynamique de l’Église œuvre partout dans le monde à l’aide de bénévoles. Il a construit de nombreuses églises en République dominicaine.

On nous a chargés de participer à la construction d’une « église en un jour » et d’un « bâtiment de l’École du sabbat en un jour » à Villa Caoba – le plus petit quartier de la ville de Villa Hermosa, dans la province de La Romana. Nos dirigeants de l’Église mondiale sont venus avec leurs vêtements de travail, leurs gants, et leurs chapeaux. Ils ont peint, pelleté du gravier, versé du ciment, érigé une structure, recouvert deux structures, et construit un mur. Garwin, vous auriez été fiers de nous en nous voyant bâtir « une église en un jour » !

Dieu nous a protégés pendant ces heures de travail consacrées à la construction de cette église pour le Seigneur. Un nouveau puits sur la propriété de l’église a été inauguré. Il fournira de l’eau pure en abondance à ce quartier de la ville. L’église, elle, fournira l’Eau vive – Jésus-Christ – aux habitants de la ville.

Quel privilège, quelle joie cela a été pour le leadership de l’Église mondiale de construire cette église à Villa Caoba ! Nous savons que cette église sera le fondement de bien d’autres églises futures puisque le zèle missionnaire du peuple de Dieu en République dominicaine est contagieux. Mes amis, Dieu nous appelle à bâtir son Église de toutes les manières possible.

Jésus revient bientôt !

Nous voyons partout les résultats des efforts de ceux qui bâtissent fidèlement l’Église de Dieu. Vous en avez vu les résultats ici même, cette semaine, lors du Congrès d’ASI. De tels résultats accompagnent les efforts du peuple fidèle de Dieu qui témoigne de façon très positive pour faciliter la construction de l’Église partout où il répand la vérité. Dieu vous appelle à vous joindre à la proclamation finale suivante : Jésus offre son salut à quiconque le reçoit. Il revient bientôt, et désire que nous contribuions à bâtir son Église en annonçant cette merveilleuse nouvelle à nos semblables.

Croyons en la Parole de Dieu, croyons en ses prophètes, croyons aux livres prophétiques de Daniel et de l’Apocalypse. Jésus revient bientôt ! Quel jour ce sera ! Nous serons sauvés par la puissance de justification et de sanctification de Jésus-Christ, sauvés par lui seul, par sa justice ! Quel privilège de partager ce message prophétique et de demander humblement à Dieu de faire l’expérience du réveil et de la réforme par la puissance du Saint-Esprit ! Sommes-nous disposés à renouveler notre engagement à partager les messages prophétiques distinctifs de Daniel et de l’Apocalypse ? Sommes-nous désireux de marcher sur les pas de Jésus, de partager son amour, d’avertir le monde, et de bâtir son Église ?

Un jour, très bientôt, nous verrons apparaître vers l’orient une petite nuée noire, grande comme la moitié d’une main d’homme. Elle deviendra de plus en plus grande, et brillera dans une intensité croissante. Au point culminant de l’histoire de la terre, le ciel s’ouvrira. Tous verront les myriades d’anges formant cette nuée extraordinaire entourée d’un arc-en-ciel lumineux, et dont la base est semblable à un brasier. Et là, assis au milieu de cette nuée, nous verrons celui que nous avons attendu, celui dont toute la personne est pleine de charme, notre Seigneur et sauveur Jésus-Christ, Roi des rois et Seigneur des seigneurs !/p>

Nous lèverons les yeux et nous écrierons : « Voici notre Dieu que nous avons attendu ! » Et Christ nous regardera et dira : « C’est bien, bons et fidèles serviteurs d’ASI ; […] entrez dans la joie de votre maître. »

Dieu appellera ceux qui sont morts en Christ et ils ressusciteront. Ensuite, nous irons tous ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs, nous monterons au ciel et serons avec lui à tout jamais. Quel jour ce sera ! Je veux y être par la grâce et la justice du Christ !

Si vous désirez vous soumettre humblement à Christ, si vous désirez revêtir sa robe de justice, si vous désirez aller avec lui au ciel, si vous désirez lui demander de vous utiliser dans la construction de son Église en partageant son amour et ses messages prophétiques à cette heure finale de l’histoire de la terre, je vous invite à vous joindre à moi en vous levant en signe d’engagement envers Christ et envers la construction de son merveilleux mouvement adventiste.

Note de la traductrice : Sauf mention contraire, tous les textes bibliques sont tirés de la version Louis Segond 1910.